Archive de l’étiquette centres d’appels

Parmaroccallcenter.com

Comment Tirer Profit Des Relations B2B Grâce Aux Centres D’Appels ?

Les relations B2B, aussi appelées relations interentreprises, contribuent au succès des sociétés. C’est pourquoi il est primordial de s’assurer de leur continuité. Cependant, pour la relation B2B,  les facteurs à prendre en considération sont différents de ceux de la relation client (B2C).

En effet, le marché du B2B est plus restreint que celui du B2C. Du coup, les entreprises personnalisent leurs produits et services afin de créer le maximum d’opportunités d’affaires avec d’autres sociétés. En outre, les offres taillées-sur-mesure permettent de se différencier des concurrents.

Qu’est-ce que le B2B ?

Le terme B2B tiré de l’anglais Business to Business, signifie toutes les activités commerciales et marketing qu’une société entreprend à l’intention d’autres entreprises. Ce commerce interentreprises s’adresse donc aux professionnels des secteurs plutôt qu’aux consommateurs. Les entreprises-clientes voient leurs achats comme un investissement et cherchent à en tirer profit.

L’importance d’une bonne gestion des relations B2B

Très souvent, une entreprise-cliente peut, à elle seule, représenter une grosse partie du revenu d’une entreprise. Perdre un tel client pourrait chambouler l’avenir d’une entreprise. Il est donc impératif de veiller au bon déroulement d’une telle collaboration.

D’autre part, les relations B2B sont des opportunités de collaborations et de partenariats pour les entreprises. Par conséquent, cela permettrait aux PME et TPE de satisfaire plus de consommateurs et d’avoir, ainsi, une plus grande part du marché.

Néanmoins, la relation interentreprises se porte plutôt sur le long-terme grâce aux contrats de prestations. Ainsi, l’entreprise-prestataire a la garantie d’une source de revenu sure pour un certain temps.

Pour veiller au bon déroulement des relations B2B, les entreprises font davantage attention à la gestion de celles-ci. En effet, gérer les relations B2B est une mission très laborieuse et chronophage. Heureusement qu’il est possible d’externaliser la gestion des relations B2B auprès de prestataires experts dans le domaine.

Comment la relation B2B est gérée en centres d’appels ?

Lors de campagnes B2B, les agents en call centers ont pour mission d’effectuer la prise de rendez-vous auprès des professionnels. Ces rendez-vous serviront, ensuite, à effectuer des ventes ou encore à la signature de contrat de prestations. Ainsi, cette technique évite aux commerciaux de se déplacer inutilement.

De plus, une autre solution proposée en centres d’appels est le lead nurturing. Lors de ce procédé, les téléagents contactent une liste d’entreprises-prospects pour leur présenter l’entreprise et comment son offre pourrait leur être bénéfique. Cette technique est reconnue pour aider les potentiels clients à passer à l’acte d’achat.

Optimisation de la gestion des relations B2B

En outre, une technique similaire au lead nurturing est la relance sur offres. Cette fois-ci, les téléagents prennent contact avec des entreprises déjà contactées lors de la campagne de lead nurturing. Cependant, la relance sur offres permet de convertir ces prospects en entreprise-clientes.

D’autre part, les centres d’appels s’assurent que les appels des collaborateurs soient traités avec le plus grand professionnalisme. Pour veiller à la convivialité des relations B2B, il est impératif d’avoir un accueil téléphonique de qualité. Cela contribue à la qualité des interactions interentreprises.

En outre, les tâches chronophages et répétitives peuvent être confiées aux téléopérateurs. Ces derniers se chargeront, par exemple, de contacter les nombreux partenaires pour les inviter à des évènements interentreprises (business forums, salons, conférences).

Les avantages de la gestion de la relation B2B en centres d’appels

En effet, les centres d’appels sont réputés pour gérer avec efficacité le service après-vente des entreprises. En ce qui concerne la relation B2B, il est d’autant plus primordial de fournir un service après-vente de qualité aux entreprises-clientes. Le moindre souci après l’achat pourrait impacter leurs opérations et leur faire perdre des clients. Grâce aux centres de contact, il est désormais possible de leur garantir une assistance technique en permanence.

En sus de cela, les centres d’appels disposent d’une plus grande équipe de téléagents formés en techniques de téléprospection et d’accueil téléphonique. Ce qui garantit un service de qualité en permanence. Aussi, le traitement des appels des collaborateurs sera effectué avec plus de professionnalisme.

Afin de faciliter l’échange de produits et d’informations entre entreprises, les centres d’appels assurent la gestion des relations B2B via plusieurs canaux d’interactions. D’ailleurs, le canal principal de la vente B2B est l’e-commerce. D’ailleurs, divers call centers proposent de migrer leurs services d’assistance sur les sites de vente en ligne. De plus, les logiciels de gestion permettent aux téléagents de proposer plus facilement des offres taillées-sur-mesure aux prospects.

Plus d’informations sur la relation B2B

Comme vous pouvez le constater, la gestion de la relation B2B est toute aussi importante que celle la relation avec les consommateurs. Le commerce interentreprises permet de développer l’activité des PME et TPE. Cependant, la gestion de la relation B2B nécessite de travail qui ne peut être négligé. Il est donc important de veiller à optimiser la gestion des relations interentreprises.

Si vous êtes à la recherche de call centers spécialistes dans la gestion de la relation B2B au Maroc, ne cherchez pas plus loin. Pour plus de détails, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes joignables au + 33 1 84 79 28 20 ou sinon vous pouvez nous écrire directement via notre formulaire de contact. Nous nous ferons un plaisir de vous recommander des prestataires de choix pour gérer efficacement la communication avec vos collaborateurs.

Parmaroccallcenter.com

Recrutement En Centre D’Appels : S’adapter Aux Nouvelles Générations

Nous avons atteint l’âge où la digitalisation se propulse dans différentes secteurs d’entreprises. Cette transition digitale n’a pas épargné les centres d’appels, encore moins leur processus de recrutement. La révolution du recrutement en centre d’appels a pour objectif de trouver le candidat capable de réagir face à différentes exigences des clients. En effet, de nos jours, il y a de plus en plus de décisions qui sont prises en fonction de ce qu’on voit sur le web ou sur les réseaux sociaux. Pour avoir une équipe moderne qui comprend le monde digital, il faut que le centre d’appels digitalise ses processus en vue d’avoir des agents orientés dans ce sens.

La nouvelle génération, ouvertement appelée la  génération  Y, est celle des habitués du digital depuis leur tendre enfance. Ils connaissent le développement glorieux d’internet et des sites web sur le bout des doigts. La simplicité, l’instantanéité et la fluidité, ça les connais. Pour ceux à la recherche d’un travail, ils veulent pouvoir postuler en seulement quelques clics. De ce fait, pour arriver à recruter cette catégorie de personnes au sein de vos centres d’appels, il vous faudra mettre en place un processus de recrutement rapide et surtout se montrer réactif face au retour des potentiels employés.

Cette jeune génération, principalement connue comme étant complètement accro aux réseaux sociaux, passe la majorité de son temps sur ces plateformes (Facebook, Boite mail, LinkedIn, Instagram, Twitter). Ainsi vous l’aurez compris, pour attirer des talents parmi ce nouvel avenir, les entreprises doivent aujourd’hui miser sur les réseaux sociaux. Mais comment faire pour les attirer et les intéresser à postuler au sein de votre entreprise ?

Bien choisir ses réseaux sociaux pour le recrutement.

Avant de connaitre les étapes à suivre pour recruter sur le web, il nous semble important de savoir comment choisir les réseaux sociaux. Cela nous parait une évidence de dire que le réseau numéro 1 des jeunes, reste Facebook. C’est la plateforme la plus convoitée, que ce soit par les jeunes, moins jeunes, et même petites, moyennes et grandes entreprises. Vous y trouverez de tout dessus. Il existe aussi Snapchat et Instagram qui ont gagné  du terrain ces dernières années. Il ne faut surtout pas oublier LinkedIn, le réseau incontournable des professionnels. Si vous êtes dessus, vous atteindrez une audience plus qualitative. Les jeunes y sont généralement pour trouver du travail et développer leurs réseaux. Si vous êtes présents et actifs sur ces trois réseaux principaux, vous allez vite être exposé sur la toile comme recruteur et en même temps cela aura une conséquence positive sur votre compagnie.

Créer votre page professionnelle

Il vous faudra en préambule créer une page professionnelle sur les différents réseaux sociaux qui vous intéressent. Cette page servira comme un musée où tout ce qu’il se passe d’important, au sein de votre entreprise sera partagé. Vous pouvez en faire usage pour présenter votre culture d’entreprise, vos projets, et bien évidemment les postes à pourvoir et les possibilités de carrière. Vos petites et grandes annonces peuvent être publiées par le biais d’annonces sponsorisées ou pas. Sur LinkedIn vous pouvez même catégoriser les métiers et catégories professionnelles. Cela rendra le ciblage plus facile. Les jeunes chercheurs d’emplois trouveront de votre page, un endroit à informations pertinentes sur votre entreprise.

User des outils de recherches pour recruter

Alors qu’ils indiquent un réservoir conséquent de talents potentiels, Les réseaux sociaux ont prouvé être également des étonnants outils de sourcing. Il existe effectivement des outils de recherches avancées qui permettent de rechercher divers profils dont vous avez besoin. A titre d’exemple, sur Twitter l’utilisation d’hashtags est d’ordre courant et très adapté à la recherche de quelque chose de précis. Vous pouvez en faire usage pour rapidement détecter des talents ou dénicher des potentiels employés pour votre centre d’appels.

 Recrutement des jeunes : construire une marque employeur attractive

Tous les moyens sont bons pour attirer l’attention des jeunes sur la toile.  Avoir plus de trafic sur votre site/page génère plus d’engagement communautaire et plus d’interaction. Ce sera une bonne image pour votre compagnie à laquelle les jeunes se fieront. Le service des ressources humaines a donc tout à gagner à communiquer sur sa marque employeur via les réseaux sociaux.

Nous l’avons stipulé, plus haut, les réseaux sociaux sont utilisés pour faire des annonces de recrutement en centre d’appels. Soyez clair et précis dans votre énoncé. Donnez un maximum d’informations sur vos attentes en tant que recruteur et sur les postes en questions. Les jeunes ont besoin d’une certaine transparence et d’’authenticité. Cela peut être véhiculé à travers vos actuels employés. En apportant leur ressenti sur l’univers des centres d’appels et sur leurs travaux effectués à ce compte, ils seront vos meilleurs représentants. Ces valeurs positives mettront en avant l’aspect humain de votre compagnie. Ces valeurs rentreront en résonance avec les jeunes. Fondez dans la masse de cette nouvelle génération. Ayez un peu de créativité et d’humour et montrez votre côté novateur et amical. N’hésitez pas à parler le langage des jeunes sur les réseaux sociaux. Cela attirera vos futurs employés qui favoriseront un centre de contact qui leur ressemblent et qui auront compris leurs codes.

Pour plus d’infos sur les méthodes de recutement

Bien recruter des employés en centres d’appels est nécessaire si vous souhaitez mettre en place une stratégie relation client efficace. Sans compter que votre équipe sera riche et dynamique. Voulez-vous bénéficier d’’une équipe jeune diligente et énergique ? Prenez contact avec nous en nous écrivant directement sur notre site ou en nous appelant sur le +33 1 84 79 28 20.

 

 

Lien source : https://www.journalducm.com/recrutement-millennials-reseaux-sociaux/

Parmaroccallcenter.com

Les Grandes Villes Du Maroc

Fès, Rabat, Casablanca. Ces trois grandes villes marocaines, qui à elles seules comptent pour 1/6ème de la population, sont également essentielles dans l’économie de ce pays. Nous verrons que chacune, avec ses spécificités, y joue un rôle important.

Casablanca, la capitale économique

La première ville du pays en termes de population et d’activité économique. Zone portuaire internationale , aéroports international et régional, grandes entreprises, Casablanca est, parmi les trois villes, la première dans de nombreux domaines.

Elle compte ainsi pas moins d’une vingtaine de centres d’appels, confirmant le rôle que jouent et la place que prennent les nouvelles technologies de l’information et de la communication au sein de cette ville en particulier.

Le Parc Casanearshore, parc d’activités situé à 10 kms de la ville et inauguré en 2008, regroupe une centaine de multinationales et résume à lui seul la dimension économique de la ville.

De nombreuses entreprises étrangères y ont installé leurs activités et ont trouvé là un terrain propice à leur développement.

Rabat, la voisine du nord

Rabat, la capitale administrative, située à moins de 100 kms au nord de Casablanca, beaucoup moins peuplée (un peu plus de 500 000 habitants, contre plus de 3 millions pour sa voisine du sud, regroupe les grands services de l’Etat (ministères, administrations nationales), ainsi que les représentations diplomatiques. Si son activité économique est loin d’être comparable à celle de sa grande voisine, Rabat a cependant un rôle considérable de par les services de l’Etat qu’elle concentre.

Ici aussi, les call centers ont une place importante, puisque la ville en compte pas moins d’une vingtaine. De plus, les nombreuses grandes écoles, de droit, d’économie, ainsi que l’université internationale font de cette ville un vivier de compétences où se forme la jeunesse marocaine.

De nombreux rabâtis (habitants de Rabat) viennent d’ailleurs à Casablanca pour y travailler et vice-versa. La ville est donc attractive, ne serait-ce qu’en termes de flux de population locale, et ce grâce notamment aux différents services et écoles supérieures présents sur son territoire.

Fès, la capitale culturelle

Située à l’intérieur des terres, à 180 kms de Rabat, Fès ne bénéficie pas du littoral maritime qui font la réputation de Rabat et de Casablanca et d’autres villes du littoral marocain. Elle dispose cependant d’autres atouts non négligeables, dont celui d’être considérée comme la capitale culturelle du Maroc. En effet, si Casablanca est la capitale économique, Rabat la capitale administrative, Marrakech un haut lieu du tourisme, Fès se distingue par son côté culturel très marqué.

La ville possède en effet une partie ancienne (« Fâs al Bâli »/ « le vieux Fès »), et une partie nouvelle, (« Fâs al Jadîd », ou «la nouvelle Fès »), qui font sa particularité. Fondée au 8ème siècle, elle possède une histoire très riche du point de vue islamique.

Plus peuplée que Rabat mais moins que Casablanca, elle compte de nombreuses écoles religieuses qui en font un pôle spirituel très important.

Du point de vue économique, Fès compte également de nombreux centres d’appels, au moins autant que ses deux concurrentes, tous regroupés dans la ville moderne (ou Fès al Jadîd), plus propice à l’implantation de tels services.

Le Maroc vous tend les bras, qu’attendez-vous ?

Qu’il s’agisse de Fès, de Rabat ou de Casablanca, chacune de ces villes vous accueillera à sa façon, de la meilleure des manières. A vous de choisir laquelle de ces villes vous attire le plus, et de faire votre choix en toute connaissance de cause.

Plus d’informations sur les prestataires basés au Maroc

Ce petit tour d’horizon des grandes villes du Maroc vous a convaincu ? Alors n’attendez plus. Que ce soit pour externaliser votre service client ou créer votre propre centre d’appels, contactez-nous. Nous serons ravis de vous répondre.

Ecrivez-nous sur notre site ou laissez-nous vos coordonnées, nous vous répondrons dans les plus brefs délais. A bientôt !

Parmaroccallcenter.com

L’Oriental : Initiatives Pour L’Émergence de L’Offshoring

A Oujda-Shore, l’implémentation de nouveaux centres d’appels progressera de 80% d’ici les trois prochaines années.

Pour célébrer ce grand pas dans le secteur régional de l’offshoring, Oujda hébergera la 16ème édition du Salon International des Centres de Contacts et d’Appels au Maroc (SICCAM). Cet évènement, qui aura lieu les 19 et 20 avril prochain, ouvrira les portes à l’Oriental vers plus de possibilités. Lors de cet évènement, des directeurs de centres de contact, éditeurs de logiciels CRM, équipementiers télécoms et d’ameublements spécialisés seront présents. D’ailleurs, l’expansion de ce secteur pourrait en faire une ressource stratégique et inciter la création d’emplois.

L’implantation de deux centres d’appels à Oujda-Shore

Entretemps, les activités à l’Oujda-Shore ne ralentissent pas. Deux centres d’appels y seront inaugurés. De plus, la firme Notoriety est en phase d’implémentation et emploie déjà 70 personnes. Ce chiffre est prévu de tripler d’ici la fin de l’année 2019.

Par ailleurs, l’organisation ECA Assurances a déjà signé un accord d’engagement pour son implantation prochaine à Oujda. Il a d’ailleurs été convenu des clauses et des avantages dont la société disposera de la région de l’Oriental.

Cet accord a aussi été signé par le wali, le président du CRO, le directeur du CRI, l’ANAPEC, et les chargés d’affaires de la société et de MedZ Sourcing. Cette collaboration visera à redynamiser le secteur de l’offshoring dans l’Oriental au courant de 2019 et 2020.

L’intervention de la wilaya et du CRI est nécessaire afin de favoriser les démarches de réalisation des engagements. De plus, le CRO soutient monétairement la réalisation de ce projet et ainsi reçoit une prime d’emploi de 6000 dirhams pour chaque poste créé. En dernier, l’ANAPEC et l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion de la Formation (OFPPT) assurent la qualification des employés.

Création d’emplois à long terme

Une fois la phase d’implémentation terminée, ces deux centres de contacts emploieront plus de 800 salariés. Grâce à leur positionnement au sein du parc offshore d’Oujda, ils assisteront les call center déjà présents dans les alentours. En effet, la création de 1500 postes est prévue pour 2019 à destination des marchés francophones et Belges.

Lors de l’inauguration de la société Notoriety, le wali de l’Oujda et le directeur du CRI on énoncé leurs points de vue. En l’absence de domiciliation des grandes enseignes, l’offshoring est devenu pour l’Oriental un secteur stratégique porteur de grande contribution.

D’ailleurs, ces deux dirigeants sont en train de réaliser le projet tant attendu qu’est la construction de la 2nde phase d’Oujda-Shore. Cela afin d’attirer les investisseurs étrangers et de répondre aux exigences du marché. Mais aussi d’assurer la création de métiers à durée indéterminée et intéressant pour la nouvelle main-d’œuvre. De plus, des facilités sont mises à disposition afin d’inciter les entreprises multinationales à s’implanter à Oujda. Le but étant de maintenir la création d’emplois dans les industries émergentes du BPO, de l’ITO et des TIC.

Quant au Président du CRO, Abdenbi Bioui, lui, a mentionné toutes les mesures et engagements disponibles dans la région de l’Oriental. De plus, il a évoqué les diverses initiatives prises pour que l’Oriental soit reconnu au niveau mondial pour sa croissance économique soutenue.

Plus d’Informations sur les Centres d’Appels au Maroc

Vous aussi vous aimeriez bénéficier des avantages mis à disposition des sociétés dans le secteur de l’offshoring ? En effet, il serait judicieux de confier la gestion de votre relation client à l’expertise des prestataires marocains ? N’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes joignables en permanence sur le +33 1 84 79 28 20. Maroc Call Center est spécialisé dans le domaine des centres d’appels. De plus, nous vous mettrons en relation avec des prestataires les plus adaptés à vos besoins et à votre activité.

 

Parcallcentermaroc.com

Maroc : Pourquoi Y Externaliser son service client

En raison de l’augmentation des activités offshore dans les pays européens, les centres d’appels sont devenus l’une des entreprises les plus prospères au Maroc. Son emplacement stratégique en fait une destination idéale pour l’externalisation, notamment celui du service client. Pourquoi celui-ci en particulier ?

Externaliser son service client au Maroc

De nos jours, le service à la clientèle est au cœur de toutes les entreprises, qu’il s’agisse de start-ups, de sociétés proposant des ventes en ligne, de sociétés d’assurance et bien d’autres. Beaucoup choisissent de l’externaliser afin de pouvoir se concentrer sur d’autres tâches. De ce fait, il est important de bien choisir son prestataire.

Les entreprises européennes étant résolues à réduire leurs dépenses dans des secteurs sensibles aux coûts, le Maroc devient un fournisseur de premier plan, en particulier pour les marchés francophones et hispanophones. Le gouvernement marocain a déployé des efforts considérables pour attirer les investisseurs étrangers dans les télécommunications en libérant le secteur des infrastructures et en fournissant des services rentables de sous-traitance de centres d’appels. Les compagnies de téléphone locales marocaines ont également commencé en 2005 à réduire considérablement leurs tarifs de 13 % dans « Maroc Telecom ».

Choisir le Maroc pour l’externalisation de son service client

Ayant seulement une ou deux heures de décalage horaire, les centres d’appels du Maroc sont tout à fait aptes à gérer les différents canaux de communication. Ceux-ci étant essentiels à la gestion d’un bon service client. D’autant plus que l’infrastructure mise en place ainsi que la main-d’œuvre qualifiée et bilingue contribueront à offrir une première bonne impression client.

Ce qui est essentiel à un service client réussi et satisfaisant. Il faut savoir que les ressources humaines possèdent une formidable dextérité et technicité dans la gestion de la relation client. Celles-ci se munissant d’outils de travail performant comme des logiciels de gestion tel que le CRM.

Opter pour le Maroc

Les entreprises qui envisagent d’externaliser leurs services clients au Maroc doivent garder en tête que le pays offre un marché offshoring fiable, stable et bon marché. Autre fait, non néglige,able dans le choix du Maroc comme destination pour l’externalisation c’est son climat politique stable.

C’est également bon de souligner que le gouvernement marocain a investi beaucoup d’argent. Ceci afin que le pays devienne une destination de choix pour la sous-traitance dans le monde. Les instances marocaines versent des subventions et redistribue les taxes aux entreprises externalisées. Cela a conduit à une réduction du prix des services d’impartition, rendant l’externalisation au Maroc peu coûteuse et abordable.

Le gouvernement marocain a également lancé une campagne massive pour commercialiser la sous-traitance du Maroc vers le monde extérieur. Cela vise à réduire le taux de chômage. Voilà qui vous aidera dans votre recherche d’un centre d’appels externalisé pour votre service clientèle.

Trouver des experts en externalisation

Pour trouver les meilleurs prestataires en externalisation, n’hésitez pas à prendre directement contact avec nous. Pour ce faire, deux choix s’offrent à vous : nous appeler ou nous écrire. Pour la première option, composez, le +33 1 84 79 28 20. Si vous optez pour la deuxième, sachez que vous pouvez le faire via notre site web.

Parcallcentermaroc.com

L’Application du RGPD : Contraignante ou Avantageuse ?

Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des données) sera promulgué ce 25 mai 2018. Mais qu’est-ce donc ?

Il s’agit d’une loi qui donnera plus de libertés aux citoyens de l’Union européenne pour la gestion de leurs données personnelles.

Celles-ci sont, entre autres, le nom, adresse postale, identifiant, adresse mail, IP de l’individu. Les données dites sensibles sont aussi concernées comme la couleur de la peau, les opinions politiques ou encore les croyances religieuses.

C’est une règlementation à caractère extraterritorial, c’est-à-dire qu’elle ne concerne pas seulement les résidents de l’Union européenne. Non, elle englobe tout opérateur indépendamment de sa géolocalisation, qui traite des données des citoyens européens.

Ainsi, le RGPD concerne les entreprises, notamment celles œuvrant dans le secteur de l’offshoring, ayant l’Europe pour marché principal. Le Maroc qui abrite des centres d’appels et divers prestataires travaillant, en l’occurrence, dans la prospection commerciale, en est un exemple. Découvrons-en plus sur l’impact du RGPD dans ce pays…

Le RGPD adopté au Maroc

Le RGPD apportera quelques changements dans les entreprises. Parmi les acteurs qui en seront impactés, on retrouve les sous-traitants, comme les centres de contacts.

Au Maroc, par exemple, cela entraînera diverses responsabilités.

  • Les sous-traitants marocains devront s’engager à traiter des données uniquement sur l’instruction du Responsable de traitement. D’ailleurs, un contrat devra lier ces deux parties, explicitant les responsabilités et obligations de chacun.
  • Puis, si le recrutement d’un autre sous-traitant s’avère nécessaire, là encore, le Responsable de traitement devra d’abord y consentir par écrit.
  • De plus, en cas de violation des données, ce dernier devra être averti au plus vite.
  • Le sous-traitant devra avoir un registre de tous les traitements de données (qui devront d’ailleurs être mise à jour conformément au RGPD).

Un DPO : le garde-fou du RGPD dans les firmes

Un délégué devra aussi être choisi. Connu en tant que DPO (Data Protection Officer), il s’assurera que le RGPD est respecté.

Il effectuera une veille constante et supervisera la procédure de confidentialité de la firme.

La gestion de la relation client reposera aussi sur lui. Effectivement, il devra consulter les consommateurs pour connaître leurs décisions concernant l’exploitation de leurs informations confidentielles.

Par exemple, est-ce qu’ils permettront le transfert de leurs données, vont-ils l’interdire ?

Le but du DPO sera, entre autres, de démontre aux clients, prospects, etc., qu’avec le RGPD, leurs données sont sécurisées. De surcroît, aucun des détails les concernant ne sera utilisé sans leur accord.

Le RGPD s’applique aussi aux informations des enfants

Pour ce qui est des enfants de 13-16 ans, le règlement s’applique aussi. Eh oui, ces derniers sont moins conscients de leurs droits en matière de traitement de données.

Est-ce que c’est risqué et si oui, quelles sont les conséquences qui peuvent en découler ?

C’est pour cette raison que le RGPD impose une protection spécifique par rapport à eux. Donc, avant de pouvoir traiter les données personnelles d’un enfant, l’autorisation parentale doit être d’abord obtenue.

Avantages du RGPD pour les entreprises

Conséquemment, être conforme au RGPD ne doit en aucun cas être vu comme une contrainte pour les entreprises, au contraire !

Cela leur permettra d’offrir des services ou produits en toute transparence aux consommateurs. La confiance s’installera, car les clients sur le sol européen se sentiront mieux protégés.

Ensuite, nombreux sont les donneurs d’ordre résident dans l’UE et étant en quête de partenaires étrangers pour leurs projets. Ils seront donc plus enclins à s’approcher des prestataires en offshore à qui ils peuvent se fier.

Les mesures prises pour appliquer le RGPD au Maroc

La Commission Nationale de contrôle de la protection des Données à Caractère Personnel (CNDP) a donc mis sur pied plusieurs ateliers.

Ceux-ci visent notamment à sensibiliser les acteurs du monde de l’entrepreneuriat sur l’importance d’être conforme aux RGPD.

Les pénalités qui résulteront d’une non-soumission à cette loi ont aussi été explicitées.

Par exemple, ceux qui ne respecteront pas le RGPD encourront une amende. Celle-ci sera de 20 millions d’euros ou équivaudra à 4 % du chiffre d’affaires mondial de la firme.

C’est pourquoi les prestataires au Maroc s’évertuent à mettre à jour leurs structures (CRM, logiciels, etc.) qui répertorient les données clients.

Trouvez des prestataires au Maroc aux normes avec le RGPD

Cette révision règlementaire concerne le Maroc et bien d’autres pays (notamment ceux donnant dans la sous-traitance). Elle a pour but de renforcer les droits des individus à l’ère 2.0 et à responsabiliser les acteurs en charge du traitement des informations.

De ce fait, externaliser des projets d’entreprise à un prestataire au Maroc est une bonne idée. Toutefois, avant de vous lancer, appelez-nous au +33 1 84 79 28 20 ou écrivez-nous directement sur notre site. Nous serons à même de vous diriger vers ceux en règle avec le RGPD.

Parcallcentermaroc.com

Le Maroc Est Passé Maître Dans Le Développement Technologique

Dans le domaine des avancées technologiques, le Maroc n’a rien à envier aux autres pays de continent africain. D’ailleurs, il est même en avance sur beaucoup d’entre eux. C’est le constat qu’a été fait lors de la 6e conférence sur les technologies, l’innovation et la société. Cet évènement qui s’est tenue à Tanger du 10 au 12 mai a rassemblé des personnages importants œuvrant dans le secteur des TIC.

Ainsi, cet évènement était propice pour faire le point sur le développement technologique au Maroc. Verdict : ce pays est considéré comme un modèle sur le continent africain.

C’est très valorisant pour Tanger qui aspire à maîtriser parfaitement les TIC et ainsi devenir la capitale africaine dans ce secteur. C’est l’une des raisons pour laquelle elle abrite la CyFy Africa.

Qu’est-ce que le CyFy Africa ?

Avant de découvrir comment Le Royaume est devenu un modèle d’essor technologique en Afrique, attardons-nous sur le CyFy Africa. Qu’est-ce donc ? Eh bien, il s’agit d’une plateforme visant à permettre à tout un chacun d’utiliser les outils technologiques.

Il faut dire que de nos jours, les gens s’intéressent de plus en plus à l’Internet et tout ce qui l’entoure. Or, ce n’était pas le cas auparavant. Effectivement, des années auparavant, seuls quelques organismes gouvernementaux ou les politiciens les maîtrisaient. C’était, pour ainsi dire, hors de la portée ou de la compréhension du simple citoyen.

C’est alors que le CyFy est entré en scène. Il a permis notamment à l’individu de se rapprocher de la technologie et de mieux en cerner l’importance dans son quotidien.

Maroc Leader d’Afrique : son assiduité récompensée

Grâce à cette firme, le Maroc se retrouve désormais en tête de liste des pays où la technologie est hautement développée. Eh oui, il a su maîtriser parfaitement le secteur des TIC, durant les 5 dernières années. Non seulement les foyers ont accès à l’Internet, mais des sociétés comme les calls centers ont vu le jour.

Avec les avancées technologiques que ces centres d’appels pouvaient gérer, ils pouvaient atteindre les marchés européens, attirer les investisseurs, etc. Cela a contribué au développement économique du pays. Pas étonnant que le Maroc ait reçu le titre de Leader en Afrique.

Les ambitions des acteurs du développement marocain

Du coup, le rêve de Tanger est réalisable et les organisateurs du Cyfy n’en doutent pas. Idem pour les autorités locales. Même le président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Ilyas El Omari y croit. Il indique d’ailleurs que ce n’est pas un hasard si Tanger a été choisi pour accueillir cette conférence. C’est une ville « passerelle civilisationnelle, culturelle et scientifique de l’Europe »

Selon lui, l’un des plus importants centres technologiques du continent africain se trouve à Tanger.

Même écho du point de vue de Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique. Selon lui, les objectifs du Cyfy Africa 2018 sont en concordance avec les ambitions gouvernementales. Il ajoute qu’un travail en contigu entre le Maroc, l’Inde et l’Afrique pourrait être profitable.

Samir Saran, le vice-président de l’ORF (Vice-président du Centre d’études et de recherches en Inde) a aussi pris la parole. Selon ses dires, c’est possible pour le monde arabe, les Nations en développement et l’Afrique d’émerger durant le 21e siècle. Il faut simplement s’appuyer sur les avancées technologiques.

Comment y parvenir ? Les moyens ont été décortiqués durant cette rencontre.

Le numérique : un allié de taille pour le développement du Maroc

Il faut dire que le numérique peut être un grand levier de croissance pour le pays. Justement, dans cette optique, la stratégie « Maroc Digital » a été mise sur pied. Ainsi, que ce soit sur ce continent ou ailleurs, le Maroc est ainsi un modèle pour les autres pays en développement.

Cette implication du Maroc à se dépasser est remarquable. Cela l’a propulsé au sommet sur la liste des pays en développement technologique comme le Kenya ou encore le Nigéria. C’est donc une bonne chose pour les entreprises souhaitant y délocaliser leurs activités par exemple. Elles seront assurées que les prestataires marocains seront efficaces, comme les centres de contact équipés d’infrastructures de pointe et de ressources humaines hautement qualifiées dans la gestion technologique.

Maroc : trouvez-y un prestataire de choix

Si vous envisagez d’externaliser vos projets vers un partenaire en offshore, le Maroc est une destination idéale. Appelez-nous au +33 1 84 79 28 20 ou écrivez-nous directement sur notre site. On vous mettra alors en contact avec les meilleurs prestataires du pays.

 

Article source : http://leseco.ma/decryptages/focus/66338-le-maroc-premier-en-afrique.html