Archives de l’auteur maroccallcenter.com

Parmaroccallcenter.com

Utilisation de Fausse Identités en Centre d’Appels : De quoi s’agit-il ?

Chaque jour, des millions de personnes sont contactées par des agents en centre d’appels. Ces appels proviennent souvent des hotlines, des services d’assistance et autres démarcheurs téléphoniques. A l’autre bout du fil, une personne chaleureuse semble en savoir beaucoup sur vous. Or, très fréquemment, ces agents se présentent sous une fausse identité ou pseudonyme.

Cette pratique est d’ailleurs très mal vue, jusqu’à être confondue pour de l’usurpation d’identité par les plus sceptiques. Pourtant, l’objectif des appels reste honnête. Quoi qu’il en soit, les fausses identités sont utilisées dans presque tous les calls centers.

D’ailleurs, la majorité des services clients est gérée par des prestataires de pays étrangers. De plus, les pays les plus prisés pour les projets d’externalisation sont ceux du Maghreb, Madagascar ou encore l’île Maurice.

Fausse identité : politique imposée par les centres d’appels

Les employés des centres d’appels basés au Maroc sont majoritairement des marocains. Les prénoms que vous retrouverez sont donc principalement Mohammed ou encore Rachida, entre autres. Afin de mettre à l’aise les appelants, les centres de relation client exigent que chaque téléagent se présente sous une identité bien française. Le but est de rassurer l’interlocuteur lors des présentations.

Déjà, la télévente est perçue comme une intrusion dans la vie des gens. Pour que le courant passe plus vite avec le client, des noms typiquement français sont choisis avec précaution. Cette technique apporte plus de cohérence à l’image de l’organisation. Sans ces faux noms, la relation client en serait négativement impactée.

En sus de cela, il arrive parfois que des appels doivent être effectués par un responsable de la compagnie. Faute de temps, cela n’est pas toujours possible. Du coup, ce sont aux téléagents d’effectuer ces appels. Par exemple, on leur donne une liste de personnes à contacter dans un but particulier. Par conséquent, ces agents se font passer pour le directeur ou la responsable de communication. Ainsi, les interlocuteurs se sentent privilégiés croyant qu’un haut cadre de l’entreprise les a contactés en personne.

Du côté des téléagents

Même si cette pratique leur est imposée, les agents, eux, n’y sont pas pour autant contre. Prendre des pseudos est pour eux un outil leur permettant d’être plus à l’aise lors du démarchage téléphonique.

Très utiles aux télévendeurs, ces fausses identités leur permettent de faire preuve de détachement face aux insultes. Évidemment, lors des démarchages téléphoniques, il leur arrive de tomber sur des clients mécontents. Par conséquent, ils utilisent ces pseudos pour tenir le coup car ils ne se sentent pas directement visés.

De plus, les téléagents ont un nombre préétabli de personnes à contacter. Par conséquent, l’utilisation des fausses identités permet le bon déroulement des appels. Les clients ne les interrogent pas sur leurs origines. Ainsi, les agents arrivent à atteindre leurs buts plus rapidement.

Téléacteurs : chaque identité rime avec un rôle spécifique

Saviez-vous que les téléagents sont en fait des téléacteurs ? Eh bien, figurez-vous que si. Voyons donc comment leur rôle est important.

D’abord, il arrive que les centres d’appels exigent que leurs agents à effectuer différentes opérations dans la même journée. En d’autres mots, les téléagents passent des émissions à la réception d’appels. Par exemple, pendant les périodes creuses, les téléconseillers deviennent temporairement télévendeurs, et vice versa. Cette méthode permet d’augmenter leur productivité et leurs compétences.

Toutefois, pour que ces échanges se déroulent au mieux, ces agents doivent être suffisamment à l’aise. C’est pourquoi ils adoptent de multiples identités. Par exemple, c’est ainsi que se présente à vous Marion pour le service de conseil client. Vous la reconnaissez de par son calme et son sens de l’écoute lorsque vous lui expliquez votre plainte. Pour la télévente, vous aurez Hélène, plus joviale tout en étant professionnelle, au bout du fil. Or, dans les deux cas, vous avez en fait affaire à Rachida. Dans les deux cas, le professionnalisme est toujours au rendez-vous.

Inutile de vous étonner, la plupart des téléagents procèdent de la même façon que Rachida. D’ailleurs, c’est grâce à ces fausses identités qu’ils sont capables d’être polyvalents. Car il est très facile de s’embrouiller parmi les différentes campagnes. Ils doivent quand même faire preuves de compétences en fonction du type d’opération. Heureusement, endosser différents rôles leurs permettent d’avoir confiance en eux-mêmes.

Cependant, même si les faux noms sont couramment utilisés, les centres d’appels reconnaissent facilement leurs agents. En effet, chaque téléagent dispose d’une signature électronique. Il est alors facile de les identifier peu importe l’opération qu’ils effectuent.

Comme vous avez pu le constater, les téléagents utilisent les fausses identités comme outil de travail. Donc, nul besoin de s’alarmer, ils n’ont aucune intention de vous arnaquer. Simplement, ils ont des objectifs à atteindre et ne veulent pas s’attarder sur les présentations. Imaginez comment cela complique leur tâche s’ils doivent s’éterniser sur cette étape à chaque appel. Désormais, lorsque vous aurez affaire à des téléagents, soyez plus indulgents envers eux car, après tout, ils ne font que leur travail.  

Plus d’infos sur les call centers marocains

Vous envisagez d’externaliser la gestion de votre relation client au Maroc ? Ou  monter votre propre centre d’appels ? N’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes joignables au +33 1 84 79 28 20 ou sinon écrivez-nous sur notre site web. Nous pouvons vous assister dans vos projets d’externalisation ou encore vous aider dans vos démarches pour monter votre centre d’appels au Maroc.

Parmaroccallcenter.com

Les Grandes Villes Du Maroc

Fès, Rabat, Casablanca. Ces trois grandes villes marocaines, qui à elles seules comptent pour 1/6ème de la population, sont également essentielles dans l’économie de ce pays. Nous verrons que chacune, avec ses spécificités, y joue un rôle important.

Casablanca, la capitale économique

La première ville du pays en termes de population et d’activité économique. Zone portuaire internationale , aéroports international et régional, grandes entreprises, Casablanca est, parmi les trois villes, la première dans de nombreux domaines.

Elle compte ainsi pas moins d’une vingtaine de centres d’appels, confirmant le rôle que jouent et la place que prennent les nouvelles technologies de l’information et de la communication au sein de cette ville en particulier.

Le Parc Casanearshore, parc d’activités situé à 10 kms de la ville et inauguré en 2008, regroupe une centaine de multinationales et résume à lui seul la dimension économique de la ville.

De nombreuses entreprises étrangères y ont installé leurs activités et ont trouvé là un terrain propice à leur développement.

Rabat, la voisine du nord

Rabat, la capitale administrative, située à moins de 100 kms au nord de Casablanca, beaucoup moins peuplée (un peu plus de 500 000 habitants, contre plus de 3 millions pour sa voisine du sud, regroupe les grands services de l’Etat (ministères, administrations nationales), ainsi que les représentations diplomatiques. Si son activité économique est loin d’être comparable à celle de sa grande voisine, Rabat a cependant un rôle considérable de par les services de l’Etat qu’elle concentre.

Ici aussi, les call centers ont une place importante, puisque la ville en compte pas moins d’une vingtaine. De plus, les nombreuses grandes écoles, de droit, d’économie, ainsi que l’université internationale font de cette ville un vivier de compétences où se forme la jeunesse marocaine.

De nombreux rabâtis (habitants de Rabat) viennent d’ailleurs à Casablanca pour y travailler et vice-versa. La ville est donc attractive, ne serait-ce qu’en termes de flux de population locale, et ce grâce notamment aux différents services et écoles supérieures présents sur son territoire.

Fès, la capitale culturelle

Située à l’intérieur des terres, à 180 kms de Rabat, Fès ne bénéficie pas du littoral maritime qui font la réputation de Rabat et de Casablanca et d’autres villes du littoral marocain. Elle dispose cependant d’autres atouts non négligeables, dont celui d’être considérée comme la capitale culturelle du Maroc. En effet, si Casablanca est la capitale économique, Rabat la capitale administrative, Marrakech un haut lieu du tourisme, Fès se distingue par son côté culturel très marqué.

La ville possède en effet une partie ancienne (« Fâs al Bâli »/ « le vieux Fès »), et une partie nouvelle, (« Fâs al Jadîd », ou «la nouvelle Fès »), qui font sa particularité. Fondée au 8ème siècle, elle possède une histoire très riche du point de vue islamique.

Plus peuplée que Rabat mais moins que Casablanca, elle compte de nombreuses écoles religieuses qui en font un pôle spirituel très important.

Du point de vue économique, Fès compte également de nombreux centres d’appels, au moins autant que ses deux concurrentes, tous regroupés dans la ville moderne (ou Fès al Jadîd), plus propice à l’implantation de tels services.

Le Maroc vous tend les bras, qu’attendez-vous ?

Qu’il s’agisse de Fès, de Rabat ou de Casablanca, chacune de ces villes vous accueillera à sa façon, de la meilleure des manières. A vous de choisir laquelle de ces villes vous attire le plus, et de faire votre choix en toute connaissance de cause.

Plus d’informations sur les prestataires basés au Maroc

Ce petit tour d’horizon des grandes villes du Maroc vous a convaincu ? Alors n’attendez plus. Que ce soit pour externaliser votre service client ou créer votre propre centre d’appels, contactez-nous. Nous serons ravis de vous répondre.

Ecrivez-nous sur notre site ou laissez-nous vos coordonnées, nous vous répondrons dans les plus brefs délais. A bientôt !

Parmaroccallcenter.com

Marrakech, ville de tourisme et d’affaires

Quand on évoque Marrakech, viennent à l’esprit des images de souks, de spectacles de rues et d’hôtels sublimes où il fait bon se reposer.

Certes, Marrakech c’est cela bien sûr. Mais Marrakech, c’est aussi un centre d’affaires où les entreprises, notamment françaises, peuvent externaliser leurs services grâce à plusieurs centres d’appels dédiés.

La langue, pas un obstacle

A mi-chemin des villes du sud et de celles du nord, Marrakech bénéficie d’une situation privilégiée, qui en fait un endroit idéal non seulement pour qui souhaite visiter le Maroc mais également pour toute entreprise qui souhaite externaliser ses services ou simplement s’y installer.

Les entreprises françaises ou qui utilisent le français pour leur communication trouveront sur place des locuteurs de cette langue, ce qui constitue un atout non négligeable. En effet, nul besoin de former les employés dans cette langue, puisqu’ils l’apprennent lors de leur cursus scolaire. Le gain en termes de temps de formation est donc considérable.

Une ville accessible

 Desservie par un aéroport international, possédant une gare ferroviaire la reliant à Casablanca, la capitale économique du pays, Marrakech est une ville accessible, où vous n’aurez aucun mal à y aller et d’où vous pourrez accéder à tous les endroits où vous souhaitez vous rendre, que ce soit au Maroc ou à l’étranger.

Marrakech regroupe tous les services qu’une grande ville peut offrir, dans un cadre idyllique, avec les montagnes de l’Atlas en arrière plan.

Une ville dynamique, tournée vers l’extérieur  

 Ville universitaire, culturelle, où le cinéma tient une place importante (de nombreux films mondialement connus y ont été tournés) et où de  nombreux festivals sont organisés, ville d’art et d’artisanat, Marrakech est une ville dynamique,  économiquement active. Toutes ces raisons font que de nombreuses sociétés, notamment françaises, ont trouvé là l’endroit idéal afin d’y déployer leurs activités.

Ville aux ressources multiples

Et sa principale ressource, c’est bien évidemment les hommes et les femmes qui  vivent et travaillent dans cette ville et contribuent à son développement et à son rayonnement international. Les étudiants bien sûr, qui constituent une main-d’oeuvre qualifiée et aux services desquels les centres d’appels notamment recourent lorsqu’ils en ont besoin, qu’il s’agisse de téléopérateurs, de télévendeurs ou d’autres agents.

Main-d’oeuvre qualifiée, cadre idyllique, position privilégiée, autant de points forts qui font de Marrakech LA ville où vous pourrez développer sereinement vos activités, avec la garantie de bénéficier de services performants.

Le classement du Maroc parmi les premiers pays attractifs pour les affaires en Afrique et sa bonne santé économique n’ont pas trompé les entreprises, multinationales notamment, qui s’y sont installées et y ont trouvé un climat propice au développement de leurs activités.

Le Maroc vous tend les bras. Il ne tient qu’à vous de faire le premier pas, pour des relations fructueuses, enrichissantes à tous points de vue.

Toutes ces raisons vous ont convaincu? Alors n’attendez plus! Contactez-nous, que ce soit pour externaliser votre service client ou créer votre propre centre d’appels, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Ecrivez-nous sur votre site ou laissez-nous vos coordonnées, nous serons ravis de vous répondre dans les plus brefs délais.

 

 

Parmaroccallcenter.com

L’Oriental : Initiatives Pour L’Émergence de L’Offshoring

A Oujda-Shore, l’implémentation de nouveaux centres d’appels progressera de 80% d’ici les trois prochaines années.

Pour célébrer ce grand pas dans le secteur régional de l’offshoring, Oujda hébergera la 16ème édition du Salon International des Centres de Contacts et d’Appels au Maroc (SICCAM). Cet évènement, qui aura lieu les 19 et 20 avril prochain, ouvrira les portes à l’Oriental vers plus de possibilités. Lors de cet évènement, des directeurs de centres de contact, éditeurs de logiciels CRM, équipementiers télécoms et d’ameublements spécialisés seront présents. D’ailleurs, l’expansion de ce secteur pourrait en faire une ressource stratégique et inciter la création d’emplois.

L’implantation de deux centres d’appels à Oujda-Shore

Entretemps, les activités à l’Oujda-Shore ne ralentissent pas. Deux centres d’appels y seront inaugurés. De plus, la firme Notoriety est en phase d’implémentation et emploie déjà 70 personnes. Ce chiffre est prévu de tripler d’ici la fin de l’année 2019.

Par ailleurs, l’organisation ECA Assurances a déjà signé un accord d’engagement pour son implantation prochaine à Oujda. Il a d’ailleurs été convenu des clauses et des avantages dont la société disposera de la région de l’Oriental.

Cet accord a aussi été signé par le wali, le président du CRO, le directeur du CRI, l’ANAPEC, et les chargés d’affaires de la société et de MedZ Sourcing. Cette collaboration visera à redynamiser le secteur de l’offshoring dans l’Oriental au courant de 2019 et 2020.

L’intervention de la wilaya et du CRI est nécessaire afin de favoriser les démarches de réalisation des engagements. De plus, le CRO soutient monétairement la réalisation de ce projet et ainsi reçoit une prime d’emploi de 6000 dirhams pour chaque poste créé. En dernier, l’ANAPEC et l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion de la Formation (OFPPT) assurent la qualification des employés.

Création d’emplois à long terme

Une fois la phase d’implémentation terminée, ces deux centres de contacts emploieront plus de 800 salariés. Grâce à leur positionnement au sein du parc offshore d’Oujda, ils assisteront les call center déjà présents dans les alentours. En effet, la création de 1500 postes est prévue pour 2019 à destination des marchés francophones et Belges.

Lors de l’inauguration de la société Notoriety, le wali de l’Oujda et le directeur du CRI on énoncé leurs points de vue. En l’absence de domiciliation des grandes enseignes, l’offshoring est devenu pour l’Oriental un secteur stratégique porteur de grande contribution.

D’ailleurs, ces deux dirigeants sont en train de réaliser le projet tant attendu qu’est la construction de la 2nde phase d’Oujda-Shore. Cela afin d’attirer les investisseurs étrangers et de répondre aux exigences du marché. Mais aussi d’assurer la création de métiers à durée indéterminée et intéressant pour la nouvelle main-d’œuvre. De plus, des facilités sont mises à disposition afin d’inciter les entreprises multinationales à s’implanter à Oujda. Le but étant de maintenir la création d’emplois dans les industries émergentes du BPO, de l’ITO et des TIC.

Quant au Président du CRO, Abdenbi Bioui, lui, a mentionné toutes les mesures et engagements disponibles dans la région de l’Oriental. De plus, il a évoqué les diverses initiatives prises pour que l’Oriental soit reconnu au niveau mondial pour sa croissance économique soutenue.

Plus d’Informations sur les Centres d’Appels au Maroc

Vous aussi vous aimeriez bénéficier des avantages mis à disposition des sociétés dans le secteur de l’offshoring ? En effet, il serait judicieux de confier la gestion de votre relation client à l’expertise des prestataires marocains ? N’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes joignables en permanence sur le +33 1 84 79 28 20. Maroc Call Center est spécialisé dans le domaine des centres d’appels. De plus, nous vous mettrons en relation avec des prestataires les plus adaptés à vos besoins et à votre activité.

 

Parmaroccallcenter.com

Quand Relation Client Rime Avec Rentabilité

Les clients ont toujours raison… ou pas ! Le défi étant de les satisfaire afin qu’ils deviennent une valeur ajoutée pour l’entreprise. Comprendre les clients ne demande pas énormément d’efforts : quelles sont leurs attentes, qui parmi eux nécessitent une attention plus soutenue. Un client satisfait étant au final un client plus rentable.

Rien de bien révolutionnaire ici : retenir un client existant coûte moins cher et est plus rentable que d’en acquérir de nouveaux. Pour en fidéliser davantage, il faut adopter un modèle commercial centré sur ce dernier, modèle qui tiendra compte de ses désirs et besoins.

Une relation gagnant-gagnant

Vous avez sûrement dû noter qu’avec le numérique, votre stratégie marketing devait s’adapter aux nouveaux outils. Ainsi, attendre sagement les plaintes et autres commentaires de vos clients via le téléphone ou par mail ne suffit plus. La multiplicité des canaux de communication fait aujourd’hui du consommateur l’étendard d’une marque ou d’un produit, ce qui peut accroître la rentabilité, pour peu que le client soit satisfait. Satisfaction qui passe par une bonne relation client.

Pour être rentable à  long terme, votre marque ou produit doit bénéficier d’un bon service après-vente. Puisque vous n’êtes pas seul sur le marché, votre service client doit se démarquer de la concurrence, au risque de vous faire perdre des clients mécontents. Sachant qu’un client mécontent est suivi par dix autres, le calcul est vite fait. A l’inverse, un client satisfait peut en ramener dix autres. Logique. Une bonne relation client équivaut à une rentabilité tout aussi bonne pour l’entreprise.

Les centres de contact externalisés : clés d’une relation client satisfaisante

De nos jours, déléguer la charge d’un service client à un prestataire externe est devenu un jeu d’enfants, la réputation de ce dernier dans la gestion de la relation client étant excellente. Bien sûr, cela a un coût et certaines entreprises rechigneront à franchir le pas, n’y voyant qu’une dépense de plus. Que nenni !

Confier son service client à un centre de contacts est rentable sur toute la ligne et il faut y voir un investissement à long terme. En effet, ce sont des experts qui se chargeront de vos clients, même des plus récalcitrants. Ils bénéficieront en effet d’outils à la pointe de la technologie, tels que le CRM. Ils seront ainsi plus à même de mener enquêtes de satisfaction, campagnes de fidélisation et de répondre plus rapidement aux appels ou aux mails. Ils gèreront également vos réseaux sociaux et autres canaux de communication, augmentant ainsi vos chances d’avoir de bonnes relations clients et par là-même une bonne rentabilité.

Bonne relation client = rentabilité à long terme

Ce n’est pas tout de vendre, encore faut-il que le client se sente valorisé, partie de la tâche dont se chargeront les experts. N’oubliez pas qu’un client satisfait, c’est de la publicité gratuite. Faites donc confiance aux centres de contact pour votre service client et vous aurez la garantie d’un retour sur investissement!

Comment trouver des experts en relation clientèle

Il suffit de nous écrire, directement sur notre site web, ou par téléphone, au +33 184 79 28 20. Vous disposerez ainsi de tous les renseignements que vous désirez sur les différentes options qui s’offrent à vous.

Parmaroccallcenter.com

Centres D’Appels : Des Clichés A La Réalité

Les centres d’appels véhiculent une image peu glorieuse. En effet, le public les perçoit d’abord et avant tout comme des centres de démarchage téléphonique qui passent leur temps à harceler leurs potentielles victimes… pardon : clients. Ceux qui y travaillent peuvent cependant vous dire avec certitude que, loin des idées reçues qui leur collent à la peau, les centres d’appels sont aujourd’hui bien autre chose que ce que le public imagine.

Les centres d’appels recèlent de nombreux talents

Un pigeonnier : voilà l’idée que l’on a généralement du centre d’appels et elle n’est pas très éloignée de la réalité en termes d’organisation de l’espace : des boxes alignés où les employés sont entourés d’appareils téléphoniques.

Les candidats à un poste au sein d’un call center ne le crient pas sur tous les toits. En effet, le métier est mal vu, ceux qui y travaillent seraient des gens sans ambition, l’essentiel de leur temps se passant accrocher au téléphone. Qui plus est, les centres d’appels n’offriraient guère de perspectives d’avenir. Quant à la sécurité de l’emploi, elle serait encore moins assurée. Bref, ce serait loin d’être le travail dont tout le monde rêve…

Or, rien n’est plus faux : les gens qui y travaillent sont bien plus qualifiés qu’on ne le pense, certains étudiants y travaillant même pour payer leurs études. Certains y acquièrent de l’expérience tandis que pour d’autres, il sert de tremplin à leur carrière.

Par ailleurs, on y retrouve un large éventail de métiers, allant des téléconseillers, téléagents, télévendeurs aux formateurs, qui apprennent les ficelles du métier aux nouveaux-venus, aux superviseurs, aux responsables des ressources humaines et enfin aux managers, tout ce beau monde s’activant et s’attachant à l’excellence.

Centres d’appels : des reproches justifiés

La vente étant la première activité des centres d’appels à leurs débuts, les télévendeurs étaient amenés à harceler littéralement les clients, ce qui avait pour résultat d’horripiler les gens, et donnait des centres d’appels une image calamiteuse. L’immixtion dans le quotidien des prospects était considérée comme une intrusion malvenue.

Nombreux étaient les télévendeurs à se faire raccrocher au nez par des clients excédés par leur insistance. Insistance qui leur valait alors le titre peu glorieux de sans amour-propre. L’incompréhension, alors, était totale.

Une appellation problématique

Le terme call center renvoie dans l’esprit des gens à une activité de vente, ce qui explique qu’ils aient mauvaise réputation. Ce n’est pas, loin s’en faut, leur seule activité. En effet, le service-client, le service après-vente, l’assistance et l’accompagnement entre autres font partie des nombreuses activités exercées par les centres d’appels.

L’assistance aux appelants fait ainsi partie des prérogatives des téléagents, de même que l’aide et les conseils. Toute une panoplie de services donc, qui cachent la partie immergée de l’iceberg, bien plus importante.

Le centre d’appels, au final, c’est quoi?

Le centre d’appels est une entreprise chargée de gérer des échanges téléphoniques avec un service donné. S’agissant d’appels entrants, ce sont les téléopérateurs qui seront chargés de fournir les informations utiles.

Quant aux appels sortants, émis pour des raisons telles que la prospection ou les sondages, ce sont les téléagents qui en sont chargés. Des motifs infinis peuvent expliquer le recours aux appels dans le cadre de la relation client.

Centre de contacts : un autre mot pour la même chose ?

Si dans le centre de contacts, un lien est établi entre un agent et un client, il y a cependant une nuance qui fait toute la différence : la diversité des modes de communication.

Ainsi, c’est grâce au développement des TIC au niveau mondial que les centres d’appels ont pu se développer, comme au Maroc par exemple. Les avancées technologiques ont fait entrer des outils numériques de pointe dans les centres d’appels, optimisant les interactions. De là vient l’appellation de  centre de contacts. Mails, chatbotsplateformes conversationnelles, en plus du téléphone, sont utilisés, faisant du centre d’appels un objet nouveau, plus avancé.

Trouvez un prestataire de choix au Maroc

Le centre d’appels, vous l’aurez compris, n’a plus rien à voir avec ce qu’il était à ses débuts. Les diverses prestations   offertes font de celui-ci un allié incontournable pour les entreprises étrangères. Ainsi, ceux basés au Maroc sont un soutien important pour les entreprises qui veulent externaliser leur service clientèle.

De ce fait, si c’est votre cas et que vous souhaitez externaliser votre activité dans ce pays, n’hésitez pas à nous contacter. Vous pouvez remplir le formulaire sur notre site Web ou nous appeler au 09 70 71 83 00. Nous mettrons notre expérience dans l’outsourcing à votre disposition afin de vous mettre en contact avec un prestataire de choix.