Archive de l’étiquette Emplois

Parmaroccallcenter.com

Offshoring : Bilan Et Plan D’action Dans Ce Secteur

Loffshoring fait couler beaucoup d’encre et ce n’est pas peu dire. À Rabat, par exemple, le 23 avril dernier, une conférence a été organisée par l’APEBI. Il s’agit de la Fédération des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring. Ainsi, afin de mener à bien ce programme, elle a eu l’aide de deux autres organisations, AMRC et l’ADD.

À l’ordre du jour : un bilan concernant les chiffres produits dans ce secteur et les perspectives à envisager. Découvrons-en plus !

Objectif dans le secteur de l’Offshoring en 2020

Lors de la signature du contrat de performance en 2016, des objectifs ont été fixés pour 2020. Il fallait, notamment, créer 60 000 nouveaux emplois directs entre 2014-2020. Puis, pour ce qui est de l’export de services additionnel, 18 milliards de dirhams de CA sont envisagés. Pour finir, il était question d’investissements. En effet, un montant de 1,5 Milliard de Dirhams devraient être drainés.

Pour atteindre ce but, cinq écosystèmes industriels ont été mis en place dans le secteur de l’offshoring. En voici un aperçu :

  • CRM – La gestion de la relation client ;
  • BPO – L’externalisation des processus de gestion ;
  • ITO – L’externalisation des métiers liés aux technologies de l’information ;
  • KPO – L’externalisation des activités d’ingénierie et de R&D ;
  • ESO – L’externalisation analyses de données sectorielles.

Bilan à l’approche de 2020 dans le secteur de l’Offshoring

Otmane Serraj, le président l’Association Marocaine de la Relation Client (AMRC) a présenté le bilan dans l’offshoring. Selon lui, le cap des 10 milliards de Dirhams de CA à l’export  a été atteint en 2018. Cependant, sur la période 2014 – 2020, 18 milliards de Dirhams additionnels sont escomptés. Cela implique qu’il y a encore un long chemin à parcourir.

Il a rajouté qu’en ce qui concerne le secteur du travail, entre 2014 et 2018, 69 900 emplois ont vu le jour. Ainsi, l’offshoring se retrouve en 3e position. D’ailleurs, de 2016 à 2018, on constate que ce secteur affiche plus de 51 000 emplois. En outre, pour ce qui est des investissements dans cette branche de l’industrie, les promesses ont été tenues, ou presque. On note qu’il affiche une somme d’un milliard de dirhams, soit approximativement les 1,5 MMDH attendus pour 2020.

L’offshoring : plans d’action pour atteindre les buts fixés

Saloua Karkri-Belkeziz, la présidente de l’APEBI est également intervenue lors de cette rencontre.  Elle a fait ressortir que l’Offshoring est un secteur porteur et créateur d’emplois pour les jeunes Marocains. Toutefois, il n’est pas exempté de défis, notamment en ce qui a trait à la formation et l’employabilité.

Certes, afin d’atteindre les objectifs fixés pour 2020, les professionnels sont conscients des efforts à fournir. C’est pourquoi une cellule d’animation sera mise en place. Le but sera justement d’atteindre les objectifs. Dans cette optique, un directeur a été désigné pour s’occuper de cette structure. Il coordonnera les divers chantiers. Il faut savoir qu’il y a diverses incitations établies par l’État. Justement, grâce à cette structure, ce sera possible de les connaître.

Écosystèmes Offshoring : quel est le plan stratégique envisagé ?

La structure d’animation des écosystèmes Offshoring 2019-2020 requiert la mise en place d’un plan stratégique. Cette dernière tournera autour de sept piliers et 37 axes :

  • L’accompagnement des investisseurs (3 axes)
  • La certification des écosystèmes (4 axes)
  • L’image de marque (4 axes)
  • La formation (8 axes)
  • Le développement de l’écosystème (7 axes)
  • Le progrès de l’écosystème (7 axes)
  • La veille et les études (4 axes)

Donc, ces piliers favoriseront la gestion de l’écosystème. Il sera aussi possible de contrôler son développement et ainsi atteindre les objectifs de 2020. Une fois cette étape franchie, ce sera alors possible de passer à la stratégie suivante.

Informez-vous sur Maroccallcenter.com

Vous l’aurez compris, l’offshoring n’en est qu’à ses balbutiements au Maroc. Avec ce bilan positif, 2020 nous réserve probablement plein de surprises encourageantes dans ce secteur. Si vous souhaitez avoir des renseignements supplémentaires, Maroccallcenter.com est à votre disposition. Un coup de fil au +33 1 84 79 28 20 et nous vous assisterons promptement. Vous pouvez aussi nous écrire directement sur notre site Web. Nous vous mettrons alors en relation avec des prestataires de choix pouvant répondre à vos attentes.

 

 

 

Article source : https://www.infomediaire.net/offshoring-maroc-10-mmdh-de-ca-a-lexport/