Archive de l’étiquette logiciel

Parmaroccallcenter.com

Comment l’IA Se Met Au Service De L’expérience Utilisateur

Grâce au machine learning, il est désormais possible de personnaliser les contenus Internet et l’ensemble du parcours client. De plus, l’expérience utilisateur digitale varie en fonction du profil de l’abonné ou de l’utilisateur. Une autre tendance est la conversion rapide des prospects grâce à l’Intelligence Artificielle.

En effet, de telles possibilités font de cette machine intelligente l’atout favori des marketeurs et des commerciaux. D’ailleurs, les entreprises dans le secteur de l’A/B Testing et des analytiques prédictives explorent les possibilités. Parmi elles se trouvent les sociétés telles qu’AB Tasty, ContentSquare et Kameleoon, entre autres. Dans la foulée, les développeurs de logiciels de suggestion pensent à innover à l’aide de l’IA.

La catégorisation des profils pour l’optimisation de l’expérience utilisateur 

Jean Boidron, président de Kameleoon, explique que selon les méthodes de calculs permettent de déterminer les profils des utilisateurs et des abonnés. A l’aide des comportements de navigation, la machine permet d’identifier l’intérêt des utilisateurs pour tel ou tel contenu.

En effet, la mise au point des profils utilisateurs se fait grâce aux données recueillies lors de la navigation. De plus, il est possible de déterminer l’itinéraire que l’internaute a pris avant d’arriver sur le site en question. Grâce à l’adresse IP de l’utilisateur, il est plus facile de déterminer sa position géographique.

Selon les besoins, les data management plateforms (DMP) fournissent eux aussi, des informations utiles pour dresser les profils des utilisateurs. C’est, d’ailleurs, dans cette intention que la firme AB Tasty a entamé une collaboration avec la DMP Sirdata.

La segmentation de la clientèle facilite la personnalisation des offres

Enfin, les interfaces des sites Web seront aussi personnalisables. Par conséquent, les utilisateurs auront une expérience de navigation propre à leur catégorie. Concrètement, les firmes utilisent les outils de recommandation pour présenter des offres personnalisées à chacune des catégories.

Par exemple, la firme Swarovski y a recours pour déterminer 3 gammes de produits parmi 15 à mettre en avant sur son site Web. Toyota s’en sert pour identifier les prospects à fort taux de conversion. Une fois identifiés, la firme leur propose ensuite de passer à l’agence pour un essayage gratuit d’un véhicule.

La personnalisation détermine l’Expérience Utilisateur

Dans la même optique, la firme Capgemini a mis au point un logiciel de suggestion pour optimiser l’expérience utilisateur à plusieurs niveaux du parcours client. Ce logiciel, baptisé SaCha, est construit sous la forme d’un Chatbot. Sa mission consiste à traiter les requêtes des clients et leur proposer des offres taillées sur mesure.

Par ailleurs, d’autres logiciels de suggestion actuellement sur le marché sont équipés du machine learning. A la différence de SaCha, ils ne sont pas équipés d’une interface de dialogue pour le traitement des demandes des utilisateurs. Les outils de recommandation en question sont Adobe Target, Antvoice, Early Birds, Nuukik, Target2Sell, Oracle Real-Time Decisions, Nosto ou encore Tinyclues.

Les lacunes des moteurs de recommandation

Simon Luschini, responsable chez Capgemini, explique qu’il est toutefois difficile de saisir avec précision l’intention de l’internaute. Il est impératif de faire preuve de naturel sinon les utilisateurs pourraient ignorer les suggestions. Par exemple, lorsqu’un utilisateur surf sur le Web, il se peut qu’il ait effectué des recherches aléatoirement. Dans ce cas, l’algorithme devrait prendre en considération la pertinence des recherches pour effectuer des suggestions.

Autre tactique pour recommander des offres personnalisées est d’identifier le moyen de communication utilisé. Selon Hubert Wassner, scientifique de la data chez AB Tasty, l’affichage du site Web sera adaptée aux spécificités de chaque support numérique. Par exemple, l’affichage ainsi que la navigation sur l’écran d’un ordinateur et celui d’un smartphone seront différents.

L’affinement de la catégorisation possible grâce aux logiciels d’analyse

Grâce au clustering des données, la catégorisation des profils utilisateurs change à mesure que les offres évoluent. Il ne s’agit pas d’une tactique de personnalisation mais plutôt d’affiner le système de catégorisation des utilisateurs. Par conséquent, les utilisateurs recevront des annonces propres à leur catégorie. Cependant, selon Jean-René Boidron, il est impératif de définir sa politique de marque afin de déterminer quels messages seront diffusés.

Pour tirer profit des informations de navigation, AB Tasty a mis au point un logiciel d’analyse équipé du NLP (Natural Language Processing). Cet outil est conçu pour l’analyse des articles consultés à l’aide des mots-clés. De ce fait, il est plus facile d’identifier les sujets d’articles que l’utilisateur a recherché. De plus, il est possible d’identifier précisément les contenus que l’utilisateur a consulté. Ce logiciel sera d’ailleurs d’une aide précieuse aux sites de vente en ligne. Ainsi, ils pourront déterminer les fiches produits les plus consultées. Au final, ces analyses plus poussées permettront de mieux catégoriser la clientèle pour proposer des offres personnalisées.

La reconnaissance visuelle de l’IA au service des designers

Dans la même optique, les acteurs de l’A/B Testing envisagent la mise à niveau des moteurs de suggestion pour la recommandation d’images. La firme AB Tasty en est encore à l’étape de l’exploration.

D’ailleurs, Microsoft utilise Office 365, logiciel très reconnu, pour la conception des fichiers de bureau. Pour cela, le machine learning procède d’abord au décryptage d’un ordre prédéfini. Grâce aux informations obtenues lors du déchiffrage, les illustrations seront ensuite suggérées par le robot. A noter que les illustrations seront recueillies d’une banque d’images référencée au préalable. Sans quoi, l’algorithme ne pourra pas associer les images au contenu des recherches.

C’est une alternative qui apportera sa touche d’optimisation à de nombreuses entreprises. Prenons le cas des agences de voyages. Si un utilisateur envisage de visiter les îles Maldives et qu’il s’avère être un amateur de plongée, l’algorithme pourra lui proposer des images des fonds des mers. Cette précision dans la recommandation d’images rehausse l’expérience de l’utilisateur.

De nouvelles possibilités grâce à la machine learning

Enfin, le machine learning vient optimiser l’expérience utilisateur sur deux axes. Désormais, les entreprises pourront diffuser des annonces publicitaires plus pertinentes grâce aux données des sessions de navigation. De plus, il est plus facile de définir le type d’annonces à diffuser.

Par exemple, sur les sites de musique diffusés en ligne, les morceaux proposés seront définis à l’aide des profils utilisateurs. Dans l’éventualité que la suggestion ne plaise pas, les utilisateurs devraient pouvoir revenir en arrière.

Plus de détails sur l’experience utilisateur 

Vous recherchez de nouvelles méthodes pour améliorer l’expérience utilisateur ? Nous sommes ce qu’il vous faut. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter au +33 1 84 79 28 20 ou sinon vous pouvez également nous écrire via ce formulaire de contact. Nous pourrons vous conseiller sur les nouvelles façons de gérer votre relation client. De plus, nous sommes aussi disposés à vous assister dans l’implémentation de ces nouvelles méthodes.

 

 

Article Source – https://www.journaldunet.com/solutions/dsi/1422881-comment-l-ia-se-met-au-service-de-l-experience-utilisateur/

Parmaroccallcenter.com

Le Distributeur Automatique D’Appels : C’est quoi?

Le distributeur automatique d’appels (en anglais ACD, pour Automatic Call Distribution) est utilisé dans le secteur de la téléphonie afin de traiter un grand volume d’appels entrants. Son objectif : distribuer les appels entrants vers les agents du centre de contacts ou vers les employés ayant des compétences spécifiques.

C’est quoi, un distributeur automatique d’appels ?

C’est une installation téléphonique qui gère les appels entrants et les traitent en fonction du numéro appelé et d’une base de données. Qui s’en sert ? Les entreprises qui ont des services de vente et de support à proposer utilisent les ACD pour valider les appels, émettre des réponses ou traiter des appels sortants. Transferts d’appels, autorisation des appelants à enregistrer des messages, rassemblement de statistiques d’utilisation ou  encore équilibration de l’utilisation des lignes téléphoniques, autant de tâches effectuées grâce aux ACD.

Ce système ne dirige pas simplement le client vers un agent disponible mais vers celui le plus à même de traiter son problème. De nombreux systèmes de ce genre ne se limitent pas aux appels téléphoniques mais prennent en charge le multicanal pour le chat, la messagerie électronique, les réseaux sociaux, etc.

Autres fonctionnalités de l’ACD  

Parmi les nombreuses fonctionnalités des ACD qui permettent de gagner du temps : l’estimation des temps de file d’attente, ce qui donne aux clients la possibilité d’être rappelés automatiquement dès qu’un agent qualifié se libère.

Egalement, le mélange appels entrants/sortants, qui permet d’acheminer les appels vers les agents sortants quand le volume d’appels entrants grossit, garantie d’une assistance rapide aux clients.

Mieux encore : l’importation des données client des CRM de l’entreprise et leur transmission aux agents afin qu’ils puissent traiter les demandes avec toutes les informations disponibles, y compris les appels antérieurs ainsi que les problèmes récurrents.

Pourquoi recourir au ACD ?

Parce qu’il simplifie grandement le routage des centres de contact, procurant ainsi aux clients et aux agents une expérience plus agréable. Les meilleurs logiciels ACD actuellement sur le marché sont d’utilisation extrêmement facile, ne nécessitant aucune assistance technique extérieure pour être opérationnels. Par ailleurs, le coût d’achat d’un logiciel est normalement compensé par les économies de coûts résultant de l’exécution d’un processus de file d’attente beaucoup plus efficace.

Trouver des centres d’appels performants

Pour un maximum d’informations, prenez contact avec nous. Deux choix s’offrent à vous : nous écrire ou nous appeler. Ecrivez-nous directement via notre site internet ou appelez-nous au +33 1 84 79 28 20.

Parmaroccallcenter.com

Les Principales Formations A Suivre En Centre D’Appels

Les centres de contact marocains valorisent fortement le secteur de la relation client au travers d’un vaste programme de formations continues. Destinées aux collaborateurs, elles ont pour but de les faire progresser rapidement.

Si tout le monde n’est pas apte à exercer ce métier – par manque de confiance ou à défaut de compétences -, une formation de qualité permet à tout le personnel de percer dans ce domaine.

Découvrons ensemble quelles sont les différentes formations nécessaires pour évoluer dans un centre de relation client.

Formation aptitude

La formation aptitude peut être regroupée en 2 grandes catégories : la formation au langage non verbal et celle du langage verbal.

Langage non verbal

  • Principes fondamentaux : le sourire, le regard, le silence
  • Les attitudes à adopter et à éviter avec son interlocuteur
  • Adapter son discours en fonction de sa cible
  • Gérer les situations conflictuelles intelligemment
  • Faire preuve d’empathie
  • Apaiser les tensions
  • Valoriser l’image de marque de l’entreprise
  • Être sur que le client est rassuré après l’appel
  • Traiter les refus
  • Transformer un prospect réticent en client potentiel

Langage verbal

  • Principes fondamentaux : débit, rythme, intonation, volume
  • Savoir communiquer avec la personne au bout du fil
  • Le vocabulaire conventionnel et le langage positif
  • Argumentaire
  • Communiquer avec assertivité

La formation aptitude comprend

  • Apports théoriques et pratiques
  • Accompagnement
  • Simulation
  • Écoute jusqu’au passage en production
  • Coaching sur poste

Formation logiciel

La formation logiciel fait partie intégrante du programme de formation dans les centres de relation client. Que ce soit un téléconseiller, un superviseur ou encore un chef de plateau, une formation aux outils CRM est indispensable pour améliorer la performance des collaborateurs.

Avec la technologie qui ne cesse d’évoluer, le personnel doit être à jour sur les nouveautés pour être plus productif et efficace dans la relation client. L’entreprise vise en ce sens à maximiser ses ventes avec des logiciels de phoning de qualité. Ainsi,pour maîtriser un logiciel CRM avec gestion des contacts, agenda, multi-campagnes, la formation est de mise.

Formation pour évoluer dans un centre de contact

Lorsqu’un employé dispose des atouts nécessaires pour qu’il soit promu, il doit avoir l’appui et les modules de formation requis pour évoluer sereinement. Pour mener à bien des missions à responsabilité, il va falloir acquérir des compétences en gestion pour être crédible aux « yeux » de l’entreprise.

Formation supervision et coaching

Sous la direction du responsable plateau, le superviseur va devoir mettre tout en œuvre pour atteindre les objectifs de vente et de satisfaction client. Au cours de la formation, l’aspirant superviseur suivra un programme axé sur :

  • La stabilité de la productivité des téléconseillers
  • Le travail sur les axes d’amélioration et les points faibles de chaque agent
  • La supervision, encadrement et progression de l’équipe
  • L’animation et la motivation des collaborateurs
  • Comment aborder un agent en cas de démotivation
  • Comment se comporter en manager et gérer les tensions
  • L’organisation des réunions et briefings
  • La maîtrise des outils de supervision

Formation chef de plateau

Le chef de plateau, responsable plateau ou responsable production doit pouvoir mener les missions suivantes :

  • Encadrer et manager les superviseurs du centre de contact
  • Orienter l’équipe de superviseurs
  • Assurer le déroulement des opérations du plateau
  • Faire le lien entre les chefs d’équipe et le directeur

Ce professionnel doit suivre une formation supérieure en matière de management. Il doit être parfaitement autonome, méthodique et diplomatique pour communiquer efficacement et gagner le respect de ses collaborateurs. Il devra aussi apprendre à maîtriser des outils bureautiques.

Outre les postes de supervision et responsable de production, de nombreuses autres possibilités existent en fonction de la structure. Ainsi, les formations seront programmées selon le poste convoité.

Pour plus de renseignements sur les formations en centre d’appels, contactez-nous.